Les stages sont un temps important de la formation des étudiants, leur permettant d’approcher des cliniques variées et des réalités institutionnelles multiples, et ainsi de faire le pont entre théories et pratiques.

Les stages visent le développement des compétences de mise en relation et de positionnement avec le sujet rencontré dans un contexte donné, et des compétences d’analyse des situations.

Les stages sont également un lieu sollicitant une analyse de l’étudiant de son propre fonctionnement, de ses représentations et de ses postures lors des pratiques d’intervention.

Ces apprentissages sont soutenus complémentairement par les maîtres de stages des institutions et par les enseignants universitaires.

L’intégration de ces acquis multiples se poursuit dans l’espace tiers qu’est le séminaire d’accompagnement de stage.

L'objectif central du stage encadré par le service de Psychologie Clinique de la Délinquance, des Inadaptations Sociales et des Processus d’Insertion est de permettre à l’étudiant de se familiariser avec les spécificités de la fonction de psychologue clinicien auprès de populations en situation de précarité ou de vulnérabilités psycho-sociales, et dans le domaine de la  délinquance et des assuétudes. L’étudiant est invité à développer ses compétences cliniques en référence au contexte d’intervention et aux cadres institutionnels.

Les objectifs du stage s’articulent autour de 3 axes :

Le stagiaire est soucieux du respect du cadre de son intervention et intègre cette dimension dans sa pratique. Cet axe implique notamment de :

  • Prendre connaissance du projet de l’institution
  • Comprendre l’inscription de l’institution dans le réseau plus large
  • Savoir situer le cadre de l’intervention et le prendre en compte
  • Décoder et intégrer les spécificités du travail en équipe pluridisciplinaire
  • Comprendre les dynamiques du secret professionnel partagé selon les situations et contextes
  • ….

Le stagiaire participe aux activités cliniques de l’institution sous la supervision du maître de stage et accorde une attention particulière aux aspects suivants :

  • Développer ses capacités d’observation et d’écoute
  • Analyser la demande ou les attentes de l’usager, des tiers mandants
  • Développer ses compétences de mise en relation avec l’usager dans les différents cadres proposés
  • Décoder les résonnances émotionnelles et leurs impacts sur le positionnement par rapport à l’usager
  • Analyser et gérer la distance relationnelle
  • Formuler des hypothèses cliniques, décoder les différents niveaux d’analyse des situations
  • Penser et construire son intervention
  • Savoir rendre compte d’une analyse de cas et/ou rendre un avis clinique
  • Faire le lien entre les concepts théoriques et les situations de terrain
  • ….

Le stagiaire développe ses capacités personnelles et apprend à tenir compte des résonnances en vue d’un positionnement professionnel. Cet axe implique notamment de :

  • Expérimenter le positionnement professionnel du psychologue 
  • Développer ses capacités à poser un regard réflexif sur sa pratique, à se remettre en question
  • identifier ses émotions, ses résonnances émotionnelles et apprendre à les gérer
  • être prêt à prendre des initiatives
  • tester et s’approprier des méthodes d’intervention clinique
  • être ouvert à la supervision
  • …..

Aide à la jeunesse /Protection de la jeunesse
Maltraitances
Aide aux victimes
Accrochage scolaire
Délinquance/Délinquance sexuelle
Violence  conjugale
Prison /Réinsertion sociale post-carcérale
Psychiatrie sociale
Assuétudes
Prostitution
Précarité sociale/Urgence sociale
Réinsertion sociale
Soutien à la Parentalité et aide aux familles vulnérabilisées
Immigration et accueil aux demandeurs d'asile

La durée du stage est de 375 heures, 75h de stage pouvant être utilisées dans un axe de recherche.

Trouver un lieu de stage est la première démarche constructive que l’étudiant va activer. Il est conseillé de prendre les contacts suffisamment tôt avec les institutions en fonction du projet de formation de l’étudiant, du projet global de stages (M1 et M2). Il est recommandé aux étudiants d’identifier les domaines et de préparer un pré-projet spécifique à présenter lors de la demande de stage aux institutions.

L’étudiant qui n’a pas trouvé de lieu stage en mai, s’il réalise son stage au premier quadrimestre, et en novembre, s’il réalise son stage au second quadrimestre, est invité à contacter Rosa Puglia (rosa.puglia@ulg.ac.be) afin de faire le bilan de ses démarches et de dégager de nouvelles pistes de recherche d’un lieu de stage.

Avant le début du stage, l’étudiant complète avec le maître de stage, la fiche d’inscription au stage, la convention de stage ainsi que la fiche d’analyse de risques. Il remet ces documents à Rosa Puglia pour le 30 juin au plus tard s’il réalise son stage au premier quadrimestre, et pour le 15 décembre s’il réalise son stage au second quadrimestre. Une fois ces documents rendus, l'étudiant doit valider son stage sur l'intranet facultaire.

Pendant le stage, l’étudiant est présent et participe activement au séminaire d’accompagnement de stage.

Une évaluation à mi-stage avec le maître de stage est obligatoire en vue de permettre une démarche réflexive sur les apprentissages de l’étudiant et d’obtenir un feed-back en vue de renforcer les dimensions à approfondir et organiser les objectifs à poursuivre.

Au terme du stage, l’étudiant rédige un rapport et le rend au plus tard 6 semaines après la fin du stage.

Règlementation

Consulter le règlement de stage publié par la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education

Contact

Pour toutes informations relatives aux stages (inscriptions, demandes de renseignements, offres, divers, etc.), veuillez contacter Rosa Puglia (rosa.puglia@ulg.ac.be)

Ce séminaire de stages a lieu le lundi de 13 à 15h (horaire pouvant être modifié) au 2ème quadrimestre pour les Masters 1 et de 9 à 11h au 1er quadrimestre pour les Masters 2.
La présence des étudiants est obligatoire.

L’étudiant est invité à participer activement aux debriefing, réflexions, analyses menées au cours du séminaire et aux discussions à propos des situations cliniques. Chacun présentera, selon les modalités décrites en début de séminaire, une contribution personnelle au contenu de ce séminaire.

Le rapport de stage est un rapport écrit (+/- 20 pages) remis au service 6 semaines après la fin du stage. Il reprendra les points suivants :

1. Présentation du lieu de stage

  • Le cadre institutionnel et le projet de service
  • Les usagers, leur problématique générale

2. Analyse clinique

  • Décrire une situation clinique (un cas, un groupe, un événement, un accompagnement spécifique …)
  • Analyser cette situation - formuler des hypothèses en vue de l’intervention

3. Une problématique en lien avec la pratique

  • Dégager une problématique spécifique et la décrire
  • La mettre en lien avec les situations rencontrées au cours du stage
  • Articuler avec la théorie et la littérature sur ce sujet
  • Faire les liens éventuels avec le séminaire de stage

4. Bilan et réflexions personnelles

  • Réflexions personnelles sur sa propre expérience de stage
  • Bilan des apprentissages réalisés
  • Regard sur le développement d’attitudes et comportements personnels

5. Bibliographie (selon les normes APA)

Evaluation par le maitre de stage :
à la fin du stage, le maitre de stage évalue le travail de l’étudiant sur base d’une grille d’observation qui lui est transmise en début de stage. Sur cette base, il attribue une note pour la qualité du stage effectué. Une évaluation à mi-stage avec le maitre de stage est obligatoire pour recentrer les objectifs et optimaliser la poursuite du stage.

Evaluation par le(s) référent(s) académique(s) :
Le(s) référent(s) académique(s) note(nt), d’une part, la présence et la participation active au séminaire de stage, et d’autre part, la qualité du rapport de stage.

Une évaluation individuelle et formative avec le professeur F. Glowacz est programmée après le dépôt du rapport.

Pour visualiser la liste des maîtres de stage, merci de contacter Rosa Puglia.